Loading....

MISSION, OBJECTIFS, APPROCHE ET VALEURS

Notre mission

La Maison des Grands-Parents de Villeray est un organisme communautaire né d’une réflexion sur le rôle social et familial des aînés. Depuis 1992, elle regroupe, majoritairement, des bénévoles aînés désireux de s’impliquer auprès des autres générations.

À l’intérieur d’activités variées et enrichissantes, les aînés jouent un rôle actif dans leur communauté et transmettent des valeurs importantes à toutes les générations.

Nos objectifs principaux sont de :

  • Créer des liens entre les générations afin de prévenir les conflits et les préjugés intergénérationnels;
  • Promouvoir et développer l’entraide familiale et intergénérationnelle;
  • Valoriser le rôle des aînés dans la famille et dans la société;
  • Favoriser le partage de l’expérience des aînés;
  • Transmettre les valeurs du patrimoine.

Les grands-parents ont à la fois un rôle social et un rôle dans la famille, au sens large. Parce que ça prend tout un village pour élever un enfant et que nous faisons partie de ce village, lapproche de la Maison des Grands-Parents de Villeray est intergénérationnelle. Elle favorise la création de ponts relationnels entre les différentes générations. Nous travaillons à la création de relations significatives et nous voulons briser les préjugés. Nous mettons des compétences et des expériences importantes au service de la communauté, particulièrement des jeunes.

En plus de l’intergénérationnel présent partout, les valeurs de la MGPV sont :

Accueil
Plaisir
Engagement bénévole
Partage
Solidarité avec le milieu, avec les personnes et entre nous
Respect
Entraide

Historique

En 1990, l’expérience de mesdames Jacqueline Desjardins et Lucille Girard, toutes deux déléguées de la FADOQ au dossier de la famille, leur a permis de constater que l’aîné n’était pas représenté au sein de la famille et que de plus, il devenait très difficile de voir comment réussir à y prendre sa place. Suite aux constats et réflexions de ces aînées, la FADOQ demande à madame Danielle Métras, agente de développement, de se joindre à mesdames Desjardins et Girard pour réfléchir sur leur souhait de se rapprocher des familles.

À cette époque, des jeunes du Centre d’Huberdeau envoyaient un message aux responsables du colloque de la Fédération Internationale des Associations de Personnes Âgées (FIAPA) à Montréal. Ce message, lu à l’ouverture du colloque, exprimait combien ces jeunes avaient besoin des aînés et combien ils appréciaient leur disponibilité, leur écoute et leur sagesse.

L’idée d’une Maison où émaneraient les actions des aînés auprès des jeunes et des familles avait déjà germé. Pour réaliser ce rêve, les trois initiatrices du projet ont fait appel à la collaboration d’importants acteurs sociaux : le Regroupement inter-organismes pour une politique familiale au Québec, le CLSC Villeray, le Club de l’âge d’or « Le Pélican » et la FADOQ. Ils élaborent ensemble le projet d’une maison des grands-parents et le concrétisent avec l’appui des milieux scolaire, communautaire, institutionnel et des affaires.

1992

Obtention des lettres patentes, avril 1992

Tenue d’activités ponctuelles ados/aînés

Programmes Nouveaux-Horizons et Fonds Famille

« Familles en tête »

1993

Pignon sur rue Casgrain

Subvention Fonds Famille

Embauche d’une première coordonnatrice

Premières activités régulières

1994

« Certificat d’appréciation », Année internationale de la famille au Canada

Subvention Nouveaux-Horizons,
Santé Canada

Nouvelles activités : première fête de rue, friperie, bibliothèque, Motivation-Jeunesse

Formation du comité des responsables

1995

Prix « Transmission du savoir », Association l’amitié n’a pas d’âge

Prix Armand-Marquiset, Les petits frères des Pauvres

Prix Père-Marcel-de-la-Sablonnière, FADOQ

Nouvelles activités : bulletin LE TRAIT D’UNION, réseau d’entraide familial (précurseur du café-rencontre), cuisines collectives

1996

Financement accordé par Centraide du Grand Montréal et le SOC

Prix Agnès-C.-Higgins, Centraide

Projet d’achat d’une maison

Nouvelle activité : brunch

1997

Prix Anne-Greenup, Prix québécois de la citoyenneté

Nouvelle activité : aide aux devoirs

Projet théâtre intergénérationnel

1998

Mention d’honneur, prix de la Famille, Fédération des unions de Familles et le Mouvement des caisses populaires Desjardins

Nouvelle activité : chœur intergénérationnel

LE TRAIT D’UNION devient Mémoire collective

1999

Prix Hommage bénévolat-Québec, ministère
de la Solidarité sociale

Achat du bâtiment sur Drolet et relocalisation de la Maison

2000

Programme de soutien aux organismes d’éducation populaire autonome (PSÉPA)

Transformation : café-rencontre prend sa forme actuelle

Présentation de la pièce « La cour »

2001

Journée réflexion « Rêves d’hier-réalités d’aujourd’hui »

Gagnant pour la présentation de la pièce de théâtre intergénérationnel « La cour », Journée-théâtre Berthiaume-du Tremblay

2002

Prix Méritas, Association l’amitié n’a pas d’âge

Prix FADOQ, Reconnaissance

Cœur d’Or, FADOQ, Île de Montréal

2003

Évaluation triennale Centraide « Cap sur ses objectifs »

Ouverture du poste de coordonnatrice à l’aide aux devoirs (temps partiel)

2004

Création du site Web

2005

Prix reconnaissance Centraide à Lucille Girard

Changement de logo

2006

Promotion du « bien vieillir »

Nouvelles activités : cuisines collectives mamans, deux projets pour rejoindre davantage les ados

2007

Rencontre des MGP

Nouvelle activité : heure du conte

2009

Programme art et musique pour les ados

Jouons en français

2010

Refonte du site internet

Nouvelle activité : jumelage aîné-ado, en partenariat avec les Centres jeunesse de Montréal

2012

Création du poste de coordonnatrice des programmes d’activités (intégrant aide aux devoirs)

Financement du Secrétariat aux aînés

Nouvelle activité : école Charles-Bruneau

Élaboration du modèle – MGP avec l’Institut sur le vieillissement et la participation sociale des aînés de l’Université Laval et le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec

2014

Nouvelles activités : ateliers d’écriture pour nos bénévoles, Jeunes en actions d’Emploi Jeunesse

2015

Signature de l’entente entre la MGPV et les Centres jeunesse de Montréal

Nouvelle activité : accompagnement scolaire au secondaire

2016

Changement de garde à la direction après
21 ans

Nouvelle activité : tricot à l’école Gadbois

2017

Obtention du logo Action Bénévole Québec

Réalisation de la murale

Transformation de l’accompagnement au secondaire

Nouvelles activités : groupe de dessin, ligne du temps, maternelle école alternative Villeray

2018

Prix Rayonne DON intergénérationnel, Fondation La Capitale

2019

Adoption de la Charte de la bientraitance envers les personnes aînées lesbiennes, gaies, bisexuelles et trans de la Fondation Émergence

Les maisons des grands-parents, un modéle québecois!

Dans le but de redonner une place aux aînés dans la société, particulièrement au sein des familles, de créer des ponts entre les générations, la Maison des Grands-Parents de Villeray, fondée en 1992, élabore et implante, à Montréal, un nouveau modèle d’organisme. Selon les besoins et les particularités des milieux, d’autres maisons voient le jour par la suite.

En 1998, la Maison des Grands-Parents de Sherbrooke est fondée, dans un quartier défavorisé de la ville. L’année suivante, la Maison des Grands-Parents de Sainte-Foy voit le jour dans l’arrondissement Sainte-Foy–Sillery de la ville de Québec, et la Maison des Grands-Parents du Grand Joliette ouvre ses portes.

En 2002, deux autres maisons sont fondées tour à tour, chacune portant la même mission tout en affichant leurs propres couleurs. Les Maisons des Grands-Parents de Laval et de Trois-Rivières voient le jour. La MGPTR choisit alors de s’implanter à Trois-Rivières-Ouest dans un secteur où l’on retrouve des résidences pour les personnes en situation de pauvreté.

Actuellement, la Maison de Saint-Calixte est en cours d’implantation.

Fondées par des gens de cœur, avec un engagement majoritaire d’aînés, ces maisons vibrent d’entraide et d’échanges joyeux !

Équipe

Équipe de travail

Francine Goyette
directrice générale
direction@mgpvilleray.org

Jocelyne Lafontaine
adjointe administrative
jocelynelafontaine@mgpvilleray.org

Céline Staines
coordonnatrice des bénévoles – secteur petite enfance/famille
celinestaines@mgpvilleray.org

Luc Marchand
coordonnateur des bénévoles – secteur jeune
luc.marchand@mgpvilleray.org

Conseil d’administration

Le conseil est composé de sept membres élus lors de l’assemblée générale annuelle. Cinq postes sont réservés à des aînés (50 ans et plus) et deux à des non-aînés (moins de 50 ans). La directrice générale, Francine Goyette, participe aux réunions du conseil.

CONSEIL D’ADMINISTRATION EN DATE DU 7 JUIN 2022

Eric Banville
administrateur

Pierre Cadoret
administrateur

Lorraine Dubuc
trésorière

Colette Gosselin
vice-présidente

Leila Lajevardi-Fatemi
présidente

Gregory Lozano Morillo
administrateur

Rhina Munger
secrétaire

Bénévoles

L’engagement bénévole est au cœur de la MGPV. De par leurs expériences et leurs connaissances variées ainsi que leur motivation à contribuer au mieux-être de leur communauté, les bénévoles sont d’un apport essentiel pour la réalisation de la mission de la Maison. Certains participent à un seul volet de la MGPV, mais un grand nombre sont engagés dans plusieurs activités.

À l’intérieur de la mission centrée sur l’intergénérationnel, les aînés offrent des services et des activités aux jeunes générations et à la communauté. Ils ont du temps à offrir, ainsi que des habiletés du cœur (de l’amour, de la patience, du plaisir) et des connaissances accumulées. Ils ont le goût de l’entraide. Ils créent des ponts relationnels. Bref, ils offrent une présence indispensable pour les familles dans une communauté inclusive où chacun a sa place.

Qu’est-ce qu’un grand-parent?

Lorsqu’on cherche à définir le rôle, on mentionne la bienveillance, l’amour inconditionnel et, bien sûr, l’écoute. Chez-nous, nous avons pris un rôle familial pour en faire un rôle social déterminant. Quelle bonne idée! Avec ouverture et sans préjugés, les bénévoles, majoritairement des aînés, viennent soutenir le développement des jeunes. L’accueil est très familial.

Le comité des responsables

Le comité des responsables est composé de bénévoles grandement engagés dans les différents secteurs d’activités de la maison. C’est un espace de partage d’information ainsi que de réflexion qui permet de favoriser la réussite des activités en tenant compte des objectifs que l’on s’est donnés. Ensemble, nous trouvons des solutions ou des idées qui permettent à la MGPV de bien répondre aux besoins des diverses générations. De plus, il nous permet d’assurer complémentarité, continuité et cohésion dans nos façons de faire. Les échanges sont enrichissants tant pour les bénévoles que pour l’équipe de travail.

Back To Top